Première qualificative du Championnat des Grandes Écoles

March 23, 2017

Une « première » à double titre : première sous la casaque pour les participants, et première épreuve qualificative au calendrier du Championnat des Grandes Ecoles-Equitation de Course 2017. En ouverture de l’affiche dominicale du 19 mars 2017 sur l’hippodrome de Saint-Cloud, était programmé le baptême du feu de 8 élèves de Grandes Ecoles, pour la première fois sous la casaque, cinq semaines après leur toute première expérience du galop de course à l’entraînement, lors du stage d’initiation et de présélection à Chantilly, à l’Ecole des Courses Hippiques (Afasec). 

 

Entre temps, elles auront été reçues à répétition chez divers entraîneurs, pour percevoir une autre dimension de l’expérience, sur de nouveaux sites, et avec des chevaux différents, pour leur procurer de toutes autres sensations que celles initialement éprouvées avec les braves chevaux-école de l’Afasec.

 

Entre temps, chacune aura mobilisé son entourage, amis et voisins d’« amphis », de sorte que France Galop enregistre 260 demandes d’e-billets d’entrée sur l’hippodrome.

 

Heure H venue, chevaux de l’Afasec arrivés, parcours reconnu, instructions des leaders enregistrées, derniers réglages sous le contrôle d’André Pommier et de ses hommes,  compte à rebours épuisé, adrénaline au sommet : c’est parti !

 

A peine une minute 30 plus tard, aura été franchi le poteau. Une éternité, en réalité. Une foison de sensations à s’en souvenir toute une vie, qui révèle non seulement l’extraordinaire dimension sportive de l’équitation de course, mais aussi, fera à jamais de ses bénéficiaires les plus convaincus défenseurs des courses, dans leurs cercles d’influence d’aujourd’hui et de demain.

 

Une minute 30, où auront été évacués tous les clichés qui affectent le milieu des courses… France Galop et le PMU, qui participent à financer le dispositif du Championnat des Grandes Ecoles, ont bien perçu l’intérêt de l’investissement, en en confiant le suivi au Club, créateur de vocations par… vocation, avec le capital-passion de ses membres et leur expérience sous la casaque.

 

La victoire est revenue à Mlle Chloé Hélin, sous les couleurs d’Agro-Sup Dijon, certainement avec la sensation d'être allée très vite - sinon trop vite, « en dépit de son plein gré », selon l’expression consacrée… Adrien Desespringalle aura pu en témoigner, lui qui était chargé (avec Etienne Merle, l’autre GR « encadrant ») d’imprimer le rythme en tête et de policer le peloton en termes de vitesse et de trajectoires, à partir du départ donné au drapeau au poteau des 1.400 mètres…

 

Les participants ont ensuite été reçus par les Commissaires, dans leur QG, et s’y voir sous tous les angles face aux écrans de contrôle.

 

Puis, façon pilotes de F1, ils ont été appelés sur le podium de remise des prix, qui leur ont été remis par Jean-Pierre Colombu, vice-Président de France Galop, Hubert Tassin, Administrateur, et Blanche de Granvilliers, vice-Présidente du Club des Gentlemen-Riders et des Cavalières de France (qui est chargé de l’organisation du Championnat, des stages aux courses, en l’occurrence confiée à Isabelle Cheminant). On aimerait que face aux podiums de courses de Groupe I, il y ait autant de monde que face à celui d’une telle qualificative de Championnat des Grandes Ecoles, avec les « fan-clubs » amassés et prodigues en applaudissements !   

 

Chloé Hélin a qualifié son école pour la finale, mais malheureusement, ses obligations l’empêcheront, comme les autres représentantes de son école, d’être au départ de la Finale, le 28 mai à Chantilly (qui doit réunir les écoles respectivement aux trois meilleurs classements des quatre qualificatives). Une aubaine pour les représentantes de l’EM Lyon (Anabelle de Belloy), de la Sorbonne (Romane Carron de La Carrière) et de Dauphine (Marie Aliénor de Montfort).

 

Les participants et leurs entourages ont ensuite été conviés au siège du Club, dont les salons se sont vite avérés trop étroits, pour accueillir quelque 150 personnes, en une chaleureuse et festive ambiance autour de tous ceux et toutes celles qui ont pu dire : « je l’ai fait » - y compris les membres du Club venus en appoint, pour l’accueil, le service, la bonne parole – sinon même la vaisselle !

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

CHAMPIONNATS FEGENTRI 2020 : LES REPRÉSENTANTS DE LA FRANCE

November 5, 2019

1/2
Please reload

Posts Récents

October 18, 2019

June 19, 2019

Please reload

Archives