75ème STAGE DE PREMIÈRE LICENCE (PROMOTION STEPHAN KALLEY) : LA PREUVE PAR 9

September 27, 2019

Le 75ème stage d’obtention de première licence s’est déroulé les 19 et 20 septembre derniers sur le site du centre d’Entraînement de Chantilly sous le titre de « Promotion Stéphan Kalley » et en présence de ce dernier, issu d’une grande dynastie de jockeys et d’entraîneurs d’obstacle, ex-GR lui-même et responsable des programmes nationaux de courses d’obstacles à France Galop.

 

Le jury aura donc réuni Stéphan Kalley, Gérard de Chevigny, Président du Club, le crack-GR et « Eperon d’Or » Jean-Philippe Boisgontier et les Cavalières Delphine Garcia-Dubois et Berit Weber, assistés d’Alexis Teisseire, Secrétaire Général du Club, après le test final du « tête à tête » et de la sortie de boites de départ, sur les chevaux de l’Ecole des Courses Hippiques (Afasec) et sous le contrôle de son responsable, l’ex-jockey Norbert Jeanpierre.

 

Dans la délibération interviennent aussi les enseignements issus des exercices soumis aux participants en ouverture de stage : connaissance du Code des Courses (après l’intervention de M. Henri Kiriel, référent sur le sujet à France Galop) et tests physiques sur les simulateurs (« chevaux mécaniques ») de l’Ecole des Courses Hippiques de Gouvieux (Catherine Rieb-Ménard monitrice) ; il y a enfin l’appoint déterminant dans le verdict final, que constituent les notes d’appréciation demandées aux entraîneurs chez qui les uns et les autres sont accueillis le matin à l’exercice (Cédric Boutin, Nicolas Caullery, Robert Collet).

 

Après examen des dossiers de candidatures (CV, lettres de parrainage, attestations de pratique de l’entraînement, certification du statut d’amateur, aval médical, etc.) et confrontation des avis des membres du Jury sur le niveau d’aptitude physique à débuter en course, le Jury a finalement conclu sur un parfait « neuf sur neuf » : feu vert général qui, désormais retourné aux Commissaires de France Galop, n’attend plus que leur sceau pour délivrer à chacun l’accès sur les programmes de courses officiels, dans la colonne « Gentlemen-Riders et Cavalières ».

Soit, par ordre alphabétique :

 

-Henri Barbe, parrainé par son père, M. Patrick Barbe, ex-GR devenu courtier international, également propriétaire et éleveur, et par M. Thibault Marlin, aussi reconnu sous la casaque que comme serviteur de la cause de l’amateurisme, au sein de l’AGCO ou en sa qualité de journaliste hippique.

Agé de 22 ans, étudiant (ESCP, Sup de Co Paris, Master in management), n’ignorant rien du monde du galop depuis son plus jeune âge en bordure des « Aigles » à Chantilly, c’est à la faveur de sa participation au Championnat des Grandes Ecoles qu’il a découvert l’ « autre dimension » et s’est projeté vers un objectif autrement exigent : le port de la casaque en course officielle, après d’assidues séances d’entraînement, notamment accueilli chez Marcel Rolland et Satoshi Kobayashi. 

 

-Ornella Benillouche, parrainée par M. Alain de Royer Dupré, ex-GR et « légende vivante » au zénith mondial de la profession d’entraîneur, et par M. Yannick Mergirie, actif Membre du Bureau du Club tout comme actif GR sur les pistes.

Agée de 27 ans, petite-fille de M. Jean-Claude Mélendes (couleurs connues en leur temps, sous l’entraînement Audon) et épouse de l’entraîneur Arry Benillouche (patronyme également connu dans le monde de l’élevage, synonyme de Haras de Bernesq), elle a grandi dans cet univers, jusqu’à concentrer toutes ses espérances vers la possibilité de revêtir un jour l’ «habit de lumière » en course publique. 

 

-Théo Dumouch, parrainé par Mlle Hélène Sourbé, Cavalière connue et appréciée du Sud-Ouest, et M. Christophe Ferland, entraîneur de renom à La Teste.

Cadet du groupe, entrant dans sa seizième année et lycéen en 2nde générale à Mont-de-Marsan, il s’est déjà fait un nom dans les courses de poneys (plus de 20 victoires), au sein du giron familial, sa mère possédant une licence de permis d’entraîner. Mais il est passé depuis longtemps du poney au pur-sang, à l’exercice tous azimuts chez Christophe Ferland, Hector de Lageneste, Didier Guillemin, Jacques Ortet, Emmanuel Clayeux, Eric Leray, Nicolas Clément, et en Angleterre chez James Fanshawe.  

 

-Alexandra Gourdon, parrainée par Mlle Barbara Guenet, l’inaltérable actuelle Championne toutes catégories des Cavalières et M. Jacques Crouzillac, qui arbore les casquettes d’éleveur, de propriétaire et de permis d’entraîner.

Agée de 32 ans, issue des sports équestres (CCE notamment, jusqu’à avoir participé aux Championnats d’Europe Junior 2005 puis aux circuits « Jeunes Cavaliers »), elle a intégré le milieu des courses depuis 2010 par son mari, qui est responsable de l’antenne corrézienne de l’entraînement Macaire (à Ségur-Le-Château). A la tête de son entreprise d’audit conseil en assurances, elle a déclaré ses couleurs de propriétaire en 2017, à l’instar de ce qu’a fait son père, M. Claude Patfoort, quelques années plus tôt. 

 

-Julia Guilloton, parrainée par MM. Pierre Le Courtois, un patronyme reconnu sous l’étiquette « Gentlemen » dans l’Ouest, et Théophile Melou, Commissaire sur l’hippodrome de Nantes.

A l’approche de ses 16 ans, étudiante (CFA Laval, délivrant le Bac Pro « Conduite et Gestion d’Entreprise Hippique »), passée par les sports équestres en club hippique puis par les courses de poneys, elle a franchi le pas, accueillie régulièrement à l’entraînement chez Pierre Fertillet, avec également des expériences chez Laurent Viel, Olivier Sauvaget, Jean-Luc Guillochon.  

 

-Victoria Head, parrainée par Mme Melissa Boisgontier, Cavalière des plus respectées, au diapason du respect qu’inspire son patronyme, et par M. David Smaga, grand entraîneur cantilien.

Agée de 24 ans, Bac + 4, elle est fille de l’ex-crack jockey Freddy Head, maintenant entraîneur d’élite, et brigue à son tour un rôle dans la légendaire saga familiale « Head », au firmament du galop français depuis plus d’un siècle. A cheval depuis son plus jeune âge, ayant pratiqué le CSO, elle monte régulièrement chez son père, qui a d’ailleurs signé son attestation d’aptitude.

 

-Thibault Journiac, parrainé par M. Maxime Denuault, Eperon d’Or de la Fégentri - entre autres multiples distinctions sous la casaque -, et par M. Nicolas Landon, ex-GR, que son dévouement pour la cause des courses (et des courses d’amateurs en particulier) a mené aux plus hautes instances, notamment aux sièges de Vice-Président du Club et de Vice-Président de France Galop.

Agé de 17 ans, étudiant en LPO à La Flèche (Architecture-Construction), produit du fécond vivier de Gentlemen-Riders et de Cavalières de l’Ouest, il est le fils  de l’entraîneur d’Anjou-Maine Pascal Journiac et le cousin germain du prometteur jeune jockey Hugo Journiac. Comme ce dernier, il a complété l’expérience acquise en famille de déterminantes séances de perfectionnement chez l’ex-top jockey de l’Ouest Joël Boisnard, entraîneur à Sennones et formateur réputé.  

 

-Justine de Lageneste, parrainée par Mlle Solange Gourdain, Cavalière impliquée dans l’essor de l’amateurisme (notamment  comme animatrice du Championnat des Grandes Ecoles) et par M. Patrice Détré, ex-GR et membre du Bureau du Club, désormais côté « Balances », avec son double  badge de propriétaire, en son nom et associé aux conquêtes de la casaque familiale sur les obstacles.   

Fille de Nicolas de Lageneste, dont l’élevage (Haras de Saint-Voir) et la casaque brillent tous azimuts au top-niveau sur les pistes d’obstacle, essentiellement à la faveur de leur production AQPS (comme du côté de sa famille maternelle Vagne), elle s’est décidée à tenter l’aventure de l’équitation de course en « officiel », après sa participation au Championnat des Grandes Ecoles, où elle portait les couleurs de l’ESAM Lyon. Elle a combiné études, stages (auprès d’Henri Bozo et de Jean-Pierre Deroubaix) et exercice à l’entraînement (notamment chez Anne-Sophie Pacault, ex-Cravache d’Or à répétition chez les Cavalières, qui a signé sa lettre d’attestation d’aptitude physique).

 

-Mathilde Salley, parrainée par Mlle Delphine Garcia-Dubois, éminente Cavalière,  et M. Emmanuel Leclerc, propriétaire-éleveur, ainsi que Commissaire à Argentan.

Agée de 27 ans, à cheval dès son plus jeune âge et vite en compétition en club hippique (CSO, CCE poneys), munie d’un Bac pro CGEA (Conduite et Gestion d’Exploitation Agricole), elle fait des stages dans des écuries de sports équestres de haut niveau (Franck Costil, Jeroen Zwartjes) avant d’intégrer le monde du pur-sang au Haras de Grandcamp chez Eric Lhermite puis de compléter son CV en Australie (pré-entraînement chez Tim Hughes, entraînement chez Nick Smart, lui-même ex-stagiaire  chez André Fabre). De retour en France en 2017, elle a trouvé place dans l’unité « élevage » du Haras de Saint-Arnoult, chez Larissa Kneip, qui mène conjointement une antenne « entraînement » et aura appuyé de sa recommandation la candidature  de Mathilde Salley au stage d’obtention de licence.

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Fermeture exceptionnelle

December 9, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents

December 9, 2019

December 9, 2019

October 18, 2019

Please reload

Archives