French Point to Point, force 2 en 2020 : prenez date

March 13, 2020

Pour la première fois cette année, le calendrier « French Point to Point » comportera deux dates, pour doubler la mise sur la lancée des succès de son édition inaugurale à Vaumas en 2017 et des  suivantes à Château-Gontier.

 

Spirale du succès, à l’actif des initiateurs, conquérants pionniers désintéressés dont les affiches reposent essentiellement, côté acteurs, sur des amateurs, Cavalières et des Gentlemen-Riders (ou « ex », ou futurs, et « high class » sous l’étiquette internationale « The Gentlemen’s League ») - tant comme cavaliers que comme personnel de terrain, du starter au disc-jockey, sans peur du balai, de la tondeuse, du pinceau, et de la « débrouille »…

 

Soit, à impérativement noter sur vos agendas :

-Samedi 2 mai à Château-Gontier (Mayenne)

-Samedi 8 août et dimanche 9 août à Vaumas (Allier)

 

Le concept atypique de ces réunions de courses sans paris ni allocations, joutes purement sportives sollicitant amateurs et bénévoles et agrémentées de multiples attractions équestres et festives, aura attiré les grandes foules, d’abord à l’initiative d’Emmanuel Clayeux sur son centre d’entraînement privé (Vaumas, sur un domaine agricole de 600 ha dans l’Allier), et ensuite sur le pittoresque hippodrome champêtre de La Maroutière à Château-Gontier (Mayenne), avec les moyens humains fédérés par l’association responsable du tout, présidée par Nicolas Madamet.

 

Les courses à La Maroutière, propriété privée de la famille Walsh de Serrant, avec plus de 115 ans d’âge, ont ainsi pu être réactivées pour cette nouvelle vocation d’un jour – qui lui fait battre des records d’affluence (le cap des 8.000  dépassé l’an dernier) et fait confluer chaque année davantage de sponsors et d’exposants (avec l’appoint cette année d’un « village Métiers »).

 

De quoi faire pâlir d’envie les organisateurs de « vraies » courses, en proie à tant de difficultés d’attractivité et d’affluence… Et dire qu’il y a des gens qui doutent de l’avenir des courses !

 

De quoi fixer les foules côté pistes, mais aussi côté balances ; soit autour de carrières pour diverses disciplines de sports équestres, soit autour de surabondantes tablées pique-nique de tradition « Astérix », soit sous le podium animé par France Sire, avec tombolas et tirage au sort de saillies offertes par un nombre croissant de haras de galop et de trot (d’une valeur marchande totale de quelque 180.000 euros l’an dernier) – et, en prime cette année, un voyage à New-York. Et enfin, au-delà de la nuit tombée, l’écho du concert « rock » de Nicolas Caullery et Eric Selter.  

 

Le programme, côté pistes, alternant à nouveau cross-countries, bumpers, course d’obstacles pour amazones et pour veneurs, courses de poneys, course de trot en road-car etc., s’enrichit notamment cette année d’un steeple pour cavaliers de Concours Complet de haut niveau, comptant sur la participation du champion olympique Astier Nicolas – lequel, l’an passé, s’était malheureusement accidenté dans les jours précédant ses débuts sous la casaque et avait assisté dans les tribunes à la victoire du cheval qui lui était destiné, monté au pied levé par Gonzague Cottreau. 

 

Le second week-end d’août, Emmanuel Clayeux inaugurera cette année un programme étendu sur deux jours consécutifs, aux attractions et aux atouts démultipliés, sous l’intitulé « Les 48 heures de l’obstacle dans tous ses états », avec l’appoint notamment du Championnat de France des Poneys au galop.

 

Pour toute information : camille.peltier846@gmail.com 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Poste à pourvoir : Directeur Opérationnel

Auprès du Président du Club et des référents chargés de dossiers spécifiques au sein du Bureau, et avec l’aid...

Le Club des Gentlemen-Riders et des Cavalières recrute!

March 17, 2020

1/2
Please reload

Posts Récents

March 13, 2020

Please reload

Archives