Paul-Henri de Quatrebarbes, nouveau président du Club des Gentlemen-Riders et des Cavalières

Gérard de Chevigny ayant exprimé son souhait de passer le flambeau au terme de son quatrième mandat de président du club des gentlemen-riders et des cavalières, après huit années à ce siège, les vingt-six membres de son comité réuni le 17 juin ont désigné à l’unanimité son successeur, en la personne de Paul-Henri de Quatrebarbes.


À la veille du centenaire du club, Paul-Henri de Quatrebarbes en devient ainsi le quinzième président, s’appuyant sur un conseil d’administration (lui aussi soumis aux suffrages du comité), combinant membres sortants et nouveaux membres.


Les vice-présidences enregistrent les promotions de Jean-Philippe Boisgontier et Patrice Détré.


Le complément du bureau fait citer Blanche de Granvilliers et Cécile Madamet (nouvelle), et Yannick Mergirie, Maxime Denuault (nouveau) et Adrien Desespringalle (reconduit au poste de trésorier).


Jeune quadragénaire, diplômé de l’ESSCA, Paul-Henri de Quatrebarbes occupe de hautes fonctions au sein de l’antenne française du groupe GfK (Global Accounts Director) après y avoir assumé diverses responsabilités au Maroc puis à Dubaï.


Fils d’officier des Haras nationaux – son père ayant notamment assumé la direction du haras du Pin –, Paul-Henri de Quatrebarbes avait obtenu sa licence de gentleman-rider à 16 ans à peine révolus en 1995, parrainé par Éric de Catheu et Serge Landon (promotion colonel Labouche).


Désormais membre du club depuis près de vingt années (avec les lettres de recommandation de Christophe de Chevigny et de Pascal Adda), il se prévaut d’avoir été tête de liste des gentlemen-riders d’obstacle en 2008, année où il a conjointement représenté la France dans les championnats du monde des gentlemen-riders Fegentri en 2008, se hissant sur le podium comme Éperon d’Argent.


Il est aussi associé au sein de l’écurie La Flèche Racing, dont la casaque a enregistré tout récemment sa première victoire black type grâce à Nationalista dans le Prix Urban Sea au Lion-d’Angers, sellée par Mathieu Brasme.



Posts à l'affiche
Posts Récents